Les Cahiers Du CRASC

Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle

Index des cahiers

Les cahiers du Crasc, N° 07, 2004, p. 7-8 | Texte Intégral




 

 

Dans son travail sur la langue, le texte littéraire ne se limite pas à communiquer le sens qui est soumis au processus de codification grammairienne, ou à représenter le réel seulement, il modifie la matière langagière en y introduisant dans le système sémiotique qui la caractérise les pratiques sociales (individuelles et collectives) en s'écartant des normes établies.

Le texte littéraire n'est pas constitué de la structure linguistique dans ses aspects verbaux, syntaxiques et morphologiques uniquement, mais de l'ensemble des évènements, des faits matérialisés, des autres textes (tous les textes), des métaphores, du fonds imaginaire et de la mémoire collective : … Il combine les éléments du système linguistique et symbolique dans un processus de construction / destruction ; ce qui lui donne une identité particulière qui se renouvelle à travers l'Histoire.

A partir de ces données, le texte littéraire se trouve à la croisée de plusieurs approches méthodologiques qui essaient de l'identifier, de réfléchir sur le sens ou les sens qu'il recèle. Dans leur laborieux travail sur ces problématiques, chaque approche tente de saisir les aspects inexplorés de la structure de surface du texte ou sa structure profonde. Mais souvent dans leur quête de compréhension, certaines approches passent outre la nature réelle du texte ou le réduisent aux contextes        et aux fondements culturels qui l'on produit sans plus. D'autres par contre tentent de lui appliquer des notions préconçues qui empêchent de dépasser les jugements communs. Ce qui entraîne inéluctablement la mise en œuvre de nouveaux instruments opératoires qui permettent la compréhension et l'interprétation, et enrichissent la recherche du sens dans le texte littéraire.

L'objet de cette journée d'étude est de tenter de cerner la notion de "texte littéraire", de renouveler la réflexion sur les directions qui permettent de saisir ses dimensions spécifiques et aussi d'utiliser les résultats de ces recherches dans l'interprétation d'un certain nombre de textes (textes romanesques, poétiques, théâtraux, …). Dans ce sens, le recours aux résultats produits dans les différents champs de recherche (psychocritique ; linguistique ; sociocritique sémiotique, poétique; …) étant nécessaire pour découvrir la signifiance des textes et d'y entretenir un dialogue, c'est-à-dire d'établir une relation entre l'objet et l'outil méthodologique comme deux activités distinctes mais ayant un langage unique en commun.

Pour réaliser la communication littéraire dans sa plénitude, ainsi que la recherche du sens enfoui dans le texte, il faut consolider les liens établis entre l'approche et le texte, l'objectif étant de scruter son niveau profond, de mettre sous la lumière le système qui préside au fonctionnement de sa structure significative et enfin pour l'orienter vers sa référentialité globale. Sans pour autant occulter l'identité du texte, de le clôturer sur lui-même, de l'isoler des autres éléments du contexte dans lequel il a été produit, il est impératif de rappeler que toutes les approches sont possibles voire légitimes.

Axes :

  1. Le texte littéraire et la langue
  2. Le texte littéraire et l'inconscient
  3. Le texte littéraire et l'intertextualité
  4. Le texte littéraire et la réception
  5. Le texte littéraire et l'interprétation
  6. Le texte littéraire et l'espace idéologique